LA BRETAGNE « PARADIS DU SWIMRUN »

dsc_0326Après Le Troll Enez Morbihan (Swimrun de 50km, dont 9km de Natation) où nous avons eu la chance de nager et courir sur les grandes îles du Morbihan, il était pour nous évident d’un jour revenir en Bretagne. C’est un terrain de jeu immense et absolument magnifique pour la pratique du Swimrun.

L’occasion n’a pas tardé, voila qu’une proposition d’entrainement en groupe avec deux formats (27km et 48km) est proposé par Joel Caer et son équipe de Breizh Sport Aventure ainsi que de nombreux bénévoles. L’occasion de retourner swimrunner sur les côtes bretonnes était trop belle alors nous n’avons pas hésité une seconde et nous avons testé :

 

LE SWIMRUN DE L’ABER WRAC’H

Vous ne trouverez nulle part le Swimrun de l’Aber Brach dans les calendriers de compétitions Swimrun. En effet, ce dernier est uniquement un entrainement et quel entrainement : 40 personnes ont répondu présents, 9 départements de France étaient représentés.
Un accueil (briefing) chaleureux sur le Terrain en bord de mer de Joel Caer (Organisateur), de nombreux bénévoles et stations de ravitaillements sur le parcours avec tout ce qu’on peut retrouver sur  les ravitaillements en course, un parcours magnifique, un ambiance conviviale et même un Barbecue (repas) post entrainement.
L’esprit Swimrun par excellence, du partage, de la bonne humeur et du sport en pleine Nature tout ça pour la maudite somme de 20 euros par personne. Mais le mieux placé pour vous parler de cet évènement, c’est l’organisateur, Joel Caer, avec qui nous avons eu la chance de sympathiser lors de ce magnifique week-end du 15 Août.

Bonjour Joel Peux tu te présenter ?

J’ai 46 ans, marié, père de 2 (grands) enfants et suis responsable commercial. Je suis passionné de sports nature en général. J’ai débuté comme beaucoup de jeunes des années 80 par le Foot (avec 25 licences quand même !). En parallèle le Running était toujours présent ainsi que le  Tennis, Badminton….   L’envie de nouvelles sensations et tenter de nouvelles aventures m’a toujours « titillé ». C’est la raison pour laquelle je me suis dirigé, voilà plus de 15 ans vers les raids Multisports et  l’Ultra avec comme première expérience le « 100 KM » puis l’Ultra trail avec le Marathon des Sables en 2003. Le déclic ! Un vrai moment de partage avec mes potes, de découverte des régions et des cultures, et un dépassement permanant de mes possibilités.
Plusieurs UTMB, Diagonales des Fous, Trans-Martinique – EuzKail Trail…. et nombreux  Raid Multisports  pour lesquels j’ai pris énormément de plaisirs. En Juin dernier j’ai eu le bonheur de terminer mon 1er Triathlon XXL (IRONCORSAIR). Aujourd’hui, le Triathlon et surtout le SwimRun  correspondent davantage à mes envies et répondent surtout à mes soucis de genoux.

Peux tu nous parler de Breizh Sport Aventure ?

orga

Breizh Sport Aventure

Toutes ces aventures ont crée et resserré des liens. En 2005, avec la complicité de quelques amis nous créons ce Team de Copains, Breizh Sport Aventure, et j’en prends la présidence. Il regroupe alors une vingtaine de copains passionnés de Sports Nature. Dans la foulée, nous mettons en place la 1ère édition du  Trail de l’Aber Wrac’h (350 traileurs).  Aujourd’hui, 11 ans après, Le trail de l’Aber Wrac’h est «une machine». 3 000 traileurs de toute la France viennent défier l’Aber Wrac’h entre la Mer, L’Aber, la Terre.
Notre concept est très identitaire : l’autonomie complète du coureur (pas dans le confort – origine du trail), innover et surprendre tous les ans par des passages ludiques et très atypiques. Aujourd’hui nous sommes 30 copains, tous des bénévoles passionnés désireux de faire découvrir et partager notre passion mais aussi notre belle région  avec un potentiel extraordinaire. Alors pourquoi ne pas venir nous rencontrer le 08 et 09 Avril 2017 pour la 12 ème édition!

Site : http://traildelaberwrach.com/

Peux-tu nous dire quand tu as découvert le Swimrun ? Et ce qui te plaît dans cette nouvelle discipline ?

Janvier 2015, Thierry mon Frère, me montre le teaser du Troll Enez Morbihan et une vidéo de l’Otillo. Ni une, ni deux.. GO!  Nous nous inscrivons, puis nous essayons ce concept assez atypique. Ce fût une révélation! La sensation de liberté totale, que procure l’alternance Run puis Swim est tout simplement extraordinaire. Une sensation de pouvoir passer et aller n’importe où!. Découvrir des îlots, des rochers inaccessibles en temps normal… L’absence de traumatismes, la fatigue physique est moindre que sur le trail pur! La natation, pour laquelle nous étions novices, a permis de réduire les soucis de dos. Le partage, la complicité dans le SwimRun est aussi une de ses valeurs fondamentales.

Peux tu nous dire pourquoi et comment t’es venu l’idée de créer cette événement ?


J’aime partager  mes passions avec les autres, faire découvrir notre région, mais aussi et surtout maintenant de faire connaître le SwimRun auprès des sportifs et du grand public. Nous sommes peu nombreux à pratiquer cette activité qui suscite une vive interrogation de la part des marcheurs sur le littoral. Par ailleurs, le Finistère est un département avec une côte sauvage  très découpée qui représente un potentiel pour la pratique du SwimRun.  L’envie  de créer un évènement est venue naturellement, simplement mais aussi spontanément (Juin 2016). Et pour cela, nous avons uniquement utilisé les réseaux sociaux (Facebook), et limité le nombre de participants.

Qui t’a aidé à organiser cet événement ?


Je suis bien entouré avec des amis fidèles dans la vie quotidienne qui sont aussi très réactifs et dynamiques quand il s’agit de créer un évènement. Le SwimRun des Abers est d’avantage une affaire de famille, puisque Matthieu KERLEROUX (mon cousin) et Thierry CAER (mon Frère) sont depuis l’an passé devenus aussi des «fêlés» du SR, avec lesquels nous avons mis cela en place (Sans oublier l’ami Chico !). Mes potes de Breizh Sport Aventure ont naturellement participé ainsi que plusieurs sympathisants venus se greffer à l’équipe.dsc_0393

 Que penses tu de ton événement quel est ton ressenti ?


 Le concept de base a été totalement respecté : la découverte du pays des Abers à allure groupée, 2 -3 groupes de niveau – la découverte du SwimRun entre passionnés et non initiés, sans esprit de compétition, le tout dans la convivialité –  acquérir du foncier, une expérience de longue distance dans cette nouvelle discipline – échanger nos expériences du SWIMRUN, nos idées, nos envies….
Il me parait fondamental, avant de créer une épreuve officielle, surtout en mer où les marées ont des conséquences capitales dans la réussite de l’évènement, mais aussi pour la sécurité.

Cet entraînement pourrait-il devenir une course ? Si oui comment ?


Dimanche, j’ai pu constater plusieurs points d’améliorations, notamment dans la  réduction des sections Swim en allant chercher d’autres points d’intérêts (îlots et phare d l’Île Vierge) et surtout l’importance de prévoir des plans B (lié aux marées-courants-vents…).
Le SwimRun des Abers mérite de vivre et a véritablement le potentiel d’une très belle course. Personnellement, je n’ai pas le temps de gérer l’évènement à sa juste valeur. Le Trail de l’Aber Wrac’h    est très chronophage et m’occupe pratiquement toute l’année. Aussi aujourd’hui, je souhaite remettre « le bébé » à une association ou autres passionnés. Avis aux amateurs!

Quels ont été les retours des participants ? 

J’ai le sentiment du devoir accompli en voyant les regards et échanges des participants. Nous souhaitions de la convivialité, du dépassement de soi, de l’émerveillement, de l’échange. Par ailleurs, la presse quotidienne a bien relaté l’évènement  et « le phénomène SwimRun ». Ce qui fera, je l’espère des émules et répondra aux interrogations des marcheurs lorsqu’ils vont nous croiser avec notre accoutrement.

Comment as tu trouvé l’ambiance générale de ce maxi entraînement Swimrun?

Là aussi, nous avions un groupe de passionné, de gens sympathiques, où le respect durant ces 8 Heures a été permanent, et aussi des accompagnants et bénévoles très prévenants.  Nous avons, je pense, tous, passé un bon week-end !

As-tu eu des appréhensions, inquiétudes lors de l’organisation de cet événement ? 

La seule appréhension, a été de bien faire les courses pour les ravitaillements et le repas!. L’organisation du Trail de l’Aber Wrac’h me conforte énormément dans les choix organisationnels et la réactivité en cas de besoin.

Cet événement a t’il été difficile à organiser (sécurité,  météo, marée…) ?


dsc_0803
Je ne suis peut être pas objectif, mais il ne m’a pas semblé compliqué  de mettre en place cet événement en OFF. Maintenant, officialisé le SwimRun des Abers est une autre paire de manche! Et je sais de quoi je parle! La recherche de partenaires, gérer la communication, assurer les inscriptions, assurer un budget, mettre en place la signalétique,  la sécurité, les bénévoles…. Et j’en passe. Cela demande une implication quotidienne pour une réussite totale.  Mais organiser un événement est tellement enrichissant !

Merci Joel pour cette événement nous partageons ton point de vue, pour nous l’entrainement swimrun Aber Brach est une réussite a tout point de vue. Nous avons passé un super week-end et nous avons encore rencontré de belles personnes, toutes passionnées de sport et habitées par l’esprit du Swimrun qui nous vient du nord…

A Bientôt pour de nouvelles aventures.

Team Belove.

groupe2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>