Manaudou, Bardet, Fourcade sur un ironman …

Fourcade-PervisQuel délire !

On a testé les nouveaux gels Powerdream au LSD et  le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils sont efficaces. Après le deuxième on commençait à refaire le monde. Au troisième la discussion est partie dans les étoiles comme lorsque tu laisses des potes autour d’une table avec apéro à volonté. On s’est dit que le triathlon avait tout pour devenir le sport le plus populaire du monde et qu’il faudrait qu’on invente les championnats du monde de triathlon distance XXL en relais. Ensuite, vu le niveau en France, il était hors de question qu’on ne remporte pas ces championnats et pour ça il nous fallait une équipe de killers pour ramener la médaille d’or.
Des noms sont sortis, on a pesé les capacités de chaque athlète, les forces et faiblesses de chacun, les bonnes stratégies à appliquer …. Et on a sortie LA liste pour cette course onirique.

Voici notre équipe  pour un triathlon XXL en relais :

Natation = 3800m avec sortie à l’australienne

manaudou2Florent Manaudou (Champion du Monde, Olympique…)/ A la vitesse où il nage un 100m, il va prendre une telle avance qu’il peut faire les 3700 derniers mètres en nageant à l’indienne et sortir premier quand même.

raymondAxel Raymond (Champion d’Europe 25km en eau libre) / Un mec qui nage 25 km à une moyenne de 1’06 » aux 100m est une valeur sure. Même platré des 2 bras et des 2 jambes il sortirait devant n’importe qui.

fourcadeMartin Fourcade (JO, Mondiaux, Coupe du Monde ; il a tout raflé) / Il est biathlète c’est un bon début mais aucun rapport avec la natation. Par contre ce mec à un don pour tout gagner en individuel et en équipe (c’est important). On est certain qu’avec 2 ou 3 cours de crawl, il va nous sortir un truc et s’il se blesse, pas grave on prendra son grand frère Simon.

Vélo = 180 km (sans drafting)

bardetRomain Bardet (cycliste équipe AG2R) / Un pur cycliste de route, un choix facile sans trop de risques peu importe le parcours. On lui dira quand même de ne pas compter sur ses équipiers et de faire une échappée de 180 bornes.

PervisFrancois Pervis (2 records du monde et 6 titres mondiaux en vitesse) / Va falloir prendre un peu de temps et lui expliquer qu’il devra enchaîner 180 fois le « 1km départ lancé » sans récupe. Si ça marche, on peut espérer boucler la distance en moins de 3 heures et « à nous le record du monde« .

billardBertrand Billard (double Champion du Monde de triathlon 70.3)/ Il possède déjà la matériel et signe souvent le meilleure temps en vélo. Si en plus on lui dit que le marathon est optionnel et qu’il doit tout lâcher sur sa selle , ça sent bon la médaille. Au pire, pour lui faire plaisir, on l’autorisa à se baigner avant le départ pour avoir sa tenue toute trempée et retrouver ses sensations habituelles.

Course à pied = Marathon 42.195km

daunayChristelle Daunay (Championne d’Europe sur Marathon) / Réfléchissez bien, c’est un coup de génie de prendre Christelle. Avec Christelle en finisheuse, le titre mixte est inzepocket.

luisVincent Luis (Champion d’Europe Triathlon et plus à venir)/ Un mec qui vaut 28 minutes au 10km va bien nous sortir un marathon potable si il bosse un peu non ?

dinizYohann Diniz (record du monde sur 50km Marche en 3h32’33 ») / Quand on voit ce qu’il fait en marchant, imaginez s’il se mettait à courir

 Les coachs = préparer les athlètes à la victoire

druckerMichel Drucker (Papi fait de la résistance) / Aucun doute sur son endurance et sa capacité à tenir toute une journée sur une épreuve longue…très longue. On a malgré tout un sérieux doute sur sa capacité à faire au plus court et que la course des français devienne soporifique.

noahYannick Noah (coach de la dernière chance) / Que ce soit en tennis pour la Coupe Davis ou avec le PSG en final de Coupe d’Europe en 1996, ce mec fait gagner tout ce qu’il touche. Il parait même qu’en 2006 il avait oublié ses clés de voiture dans un vestiaire et qu’en allant les chercher il a croisé l’Equipe de France de handball et qu’après ils ont tout gagné pendant 20 ans.

gimsMaître Gims (le mec qui a piqué les lunettes de Polnareff) / Personne n’aime ses chanson, tout le monde trouve qu’il chante comme une âne qui braie et pourtant ses disques sont en tête des palmarès. Bref, un mec qui transpire le succès par accident ça vaut de l’or à la tête de notre équipe.

Dans l’euphorie de notre créativité, on s’est un peu enflammé et on a convoqué tout le monde pour un sélectif au mois de juillet. Pour la date, le 14 juillet nous paraissait un excellent choix vu que c’est un jour férié et que personne ne travaille… mais on avait oublié que certains étaient déjà occupés à cette date (genre Tour de France, Jeux Olympiques,…)
Au réveil on a repris nos esprits et on était fortement mal à l’aise. On a depuis envoyé des mails pour annuler les convocations, on a présenté nos excuses au DTN et au Président de la Fédé pour les avoir réveillés en pleine nuit et on attend que la plainte déposée par Mr Manaudou pour harcèlement soit levée (on aurait insisté plus que de raison pour qu’il annule son voyage à Rio pour être présent le 14 juillet).

Tant pis, ça ne se fera pas ce coup-ci mais avouez qu’elles ont de la gueule nos équipes. Et vous, qui auriez vous choisi pour monter une team sur un XXL en relais ? Donnez vos idées et les justifications en commentaire.

2 Comments

  1. Moi, j’aurais bien vu Thierry Guibault pour le marathon 😉

  2. j avoue que j avais deja révé autrefois d’une dream team type « exhibition » genre M. Phelps + Wiggins + Gebre contre un Macca par exemple (ok mon exemple date un peu mais c’était pour donner une idée du spectacle !!! pour sûr que toutes les télés auraient été braqué sur cet événement).

    Mais dans le genre dreamteam a lui tout seul, prenons un mec potable en ITU… tiens Gomez par exemple. Faisons lui gagner un titre mondial en 70.3 pour l’attirer (devant le gratin mondial du LD), et laissons le venir sur Ironman… miam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>